Contrat de Territoire Eau et Climat 

Le Contrat de Territoire Eau et Climat (CTEC) du territoire mulhousien a été choisi pour être le premier signé sur le bassin Rhin-Meuse le 27 juin 2019 pour une durée de 4 ans. Son objectif est de décliner sous la forme d’un plan d’actions concret pour le territoire les enjeux « eau, biodiversité et
agriculture » identifiés dans le 11e programme de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse.

Fruit du partenariat financier entre l’Agence de l’Eau, la Région Grand Est et les principaux acteurs du territoire mulhousien, ce contrat est la suite logique de la démarche déjà engagée par le territoire en faveur de la transition écologique (plan climat air énergie territorial, Mulhouse Diagonales, schéma directeur temps de pluie…).

Sa gouvernance inédite, impliquant également les communes, regroupe huit signataires:

 

L’ambition portée se décline autour de 4 axes

Les objectifs du contrat de territoire eau et climat pour les prochaines années

 

Zoom sur les actions du territoire


Construction d’une unité de méthanisation à la station d’épuration de Sausheim

Le SIVOM gère entre autres la station d’épuration à Sausheim qui traite les eaux usées de 16 communes du SIVOM et du Syndicat mixte d’assainissement de la Basse Vallée de la Doller.
Actuellement, les boues issues de cette station d’épuration sont co-incinérées avec des déchets ménagers dans l’Unité de Valorisation Energétique à Sausheim pour produire 98 000 MWh/an d’électricité et de la vapeur.
Pour un montant total de 14, 4 M d’€, le SIVOM va poursuivre sa démarche vertueuse en produisant du biogaz avec ces boues d’épuration des eaux usées grâce à une unité de méthanisation. Cette unité permettra l’injection du biométhane produit dans le réseau public et fonctionnera grâce à la chaleur fatale issue de l’usine de valorisation énergétique voisine.

L’objectif : injecter dès début 2021 2 millions de m3/an de biométhane dans le réseau public. Soit la production de biométhane nécessaire pour le réseau de bus urbains dont la mutation vers le GNV est en cours.

Aides Agence de l’Eau : 2,6 M d’€

Et pour aller plus loin ?

Le CTEC n’est pas figé et pourra être renouvelé à partir de 2023 si tous les partenaires souhaitent poursuivre cette démarche. Tous les projets s’inscrivant dans l’un des 4 axes du contrat peuvent venir l’enrichir ou s’inscrire dans la stratégie globale du territoire. Si vous avez un projet en faveur d’une agriculture plus durable, de la protection de la biodiversité ou favorable à la qualité de l’eau n’hésitez pas à nous contacter.

Télécharger le dossier de presse

Télécharger la plaquette

Contact
Naïs COLLET
Animatrice Contrat Territoire Eau et Climat
nais.collet@mulhouse-alsace.fr
03.69.77.67.90